Les paysans boulangers font revivre les semences paysannes

lorene bis

Les pieds dans la terre et les mains dans le pétrin, ils vont à contre-courant de l’industrialisation de la boulangerie et de la culture du blé. Eux sont paysans boulangers,  des passionnés qui courent du four au moulin et sillonnent champs et marchés. « Le métier de paysan boulanger, c’est aller du grain au pain », explique Charles Poilly, installé dans le Lot-et-Garonne. « C’est élaborer le goût de ton pain dès le semis, comme les vignerons qui façonnent leur vin par le travail de la vigne. »

En quête de blés alliant saveur en bouche et rusticité dans les champs, nombre d’entre eux se tournent vers les semences paysannes. Nous sommes allées à leur rencontre dans le Lot-et-Garonne et l’Ariège. Vous pouvez lire ce reportage sur Reporterre.

Publicités

Une réflexion sur « Les paysans boulangers font revivre les semences paysannes »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s