Roumanie

La Roumanie rurale, c’est deux mondes qui se confrontent. D’un côté, un monde de petites fermes, où chaque famille cultive un lopin de terres, produit ses semences, élève une vache et trois cochons. Une agriculture vivrière de subsistance, qui nourrit encore la majorité des Roumains. De l’autre côté, une agriculture capitaliste, faite de monocultures intensives, OGM et d’accaparement de terres. Lequel des deux modèles l’emportera ?

Etape 1 – Dans le jardin d’Eco Ruralis

DSCN4211

En Roumanie, point de Réseau Semences Paysannes ou de syndicat pour défendre les droits des agriculteurs. C’est donc une petite ONG, Eco ruralis, qui mène le combat pour la biodiversité et l’accès à la terre. Trois salariés et autant de stagiaires, pour faire du lobbying, de la sensibilisation… Et organiser la distribution annuelle de semences traditionnelles, libres de droit de propriété intellectuelle et reproductibles. Nous avons visité le jardin où poussent les futures graines, et discuté avec Ramona, une des salariés de l’association et Bogdan. 

Etape 2 – Le guide Michelin des campagnes roumaines

DSCN4286

Un jour de libre et nous voilà recrutées pour aller prêter main forte à Sarah et Douglas, un couple de profs écossais à la retraite, installés depuis plus de dix ans en Transylvanie. Passionnés par la Roumanie rurale, ils travaillent d’arrache-pied pour défendre le mode de vie traditionnel des habitants. Rénovation de vielles maisons, création d’une « Amap », défense du marché paysan…. Nous avons passé un week-end en compagnie de ce couple étonnant, au savoir encyclopédique. Grâce à eux, on a (presque) tout compris de la Roumanie !

Etape 3 – Le pasteur qui aimait le fromage

DSCN4291

Sillard est « un fan de fromages » depuis longtemps. Forts et affinés, s’il vous plait. Mais surtout, comme pasteur, il cherche à « maintenir vivante et unie la communauté villageoise ». Alors, quand la compagnie de collecte de lait cesse d’acheter la production du village, menaçant directement la survie des fermiers, il fonce. Dans sa cuisine et dans sa cave, avec les moyens du bord, il se met à fabriquer des sortes de tommes. Et ça marche ! Les amis diffusent, et les étudiants français de Cluj deviennent accros. Depuis cinq ans, il fabrique une vingtaine de kilos de fromage, permettant ainsi aux habitants de garder leur troupeau.

Etape 4 – Une banque de gènes pas comme les autres

DSCN4367

C’est Dana qui nous a mis la puce à l’oreille. Rencontrée au sein d’un collectif de Cluj, la dame connait sur le bout des doigts l’histoire de la Banque de gènes nationale. Normal, elle a écrit un mémoire d’anthropologie sur le sujet. Elle nous parle avec passion de cette institution « pas comme les autres », qui sauvegarde près de 50 000 échantillons de semences malgré le désintérêt de l’Etat et le manque de moyens. Enthousiasmées, nous sautons dans le premier train de nuit pour Suceava (près de la frontière ukrainienne) et allons frapper à la porte de cette vénérable organisation. Là, on nous fait faire le tour du propriétaire, des serres et des champs… Et on nous explique comment la douzaine de salariés tente, envers et contre tout, de défendre la biodiversité cultivée roumaine, et les savoir-faire des paysans.

Etape 5 – Veni, vidi, Vidra

DSCN4458

Vidra, petit village parsemé au milieu des collines, entre les plaines d’Arad et les monts Apuseni. C’est là que nous plantons notre tente, dans le jardin fleuri de Iulia, une ancienne employée des casinos devenue « néo-villageoise ». Entre deux récoltes de mûres, elle nous explique qu’elle produit elle-même ses semences parce que « celles du commerce n’ont aucun goût ». Un constat partagé par Cornelia, sexagénaire originaire de Vidra. Pas question d’acheter « des petits sachets colorés », qui meurent faute d’adaptation au climat local, ou produisent des légumes fades et fragiles. Pour ces deux femmes, la Roumanie rurale et traditionnelle survivra, « car les Roumains se sont toujours battus pour leur terre, et pour être libres de leurs choix. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :