Mai

 Un mois de voyage en sons et en images

1. Retour aux sources 

Adieu Midi-Pyrénées, bonjour Languedoc !

Nous nous arrachons aux coteaux Ariégeois, les montagnes dans le rétroviseur, un petit pincement au cœur et une chanson en tête « On dirait le Sud »…

Accueillies par nos vignes natales, l’odeur de la garrigue et le petit duc, on se love dans un petit domaine du Minervois pour : (version officielle) « derusher », « écrire un article », « faire des entretiens », (version officieuse) déguster des vins extraordinaires, partager les histoires, la vie et les coups de pioches de nos hôtes au cœur ouvert : Pierre et Anne-Marie.

 OLYMPUS DIGITAL CAMERA

– pause dans les vignes –

Puis c’est la « glue montpelliéraine », comprenez un épisode de retrouvailles amicales, familiales & amoureuses qui nous scotche au connu. Retour à la maison ?  Non, plutôt second départ !

montlaurendiois

2. Petites phrases en chemin

« Pépites » lâchées au hasard :

Anaïs de nuit, ratant une montée de trottoir à Carcassonne et se prenant un banc (détail : en venant de boire un verre de sangria rosé)

« Oups encore raté ! »

Lorène, se baignant nue (enfin en culotte) dans la rivière près de Minerve. Des pêcheurs passent :

« Tu vois, ce sont des filles comme nous qui ont inspiré les peintres impressionnistes »

Dicton populaire (conclusion d’une réflexion collective sur la paysannerie) :

« Pour réussir sa vie il ne faut pas avoir une rolex à 50 ans mais une caravane à 20 ans »

Dialogue à la terrasse du café d’Aspres :

Anaïs :

– Je fais quoi, je dérush Fred ?

Lorène :

– Non, tu ne veux pas plutôt monter Emilie ? Je l’ai déjà saucissonnée !

son_traite

3. « Le col c’est la terre promise, le col c’est là le paradis… » 

… Le col en le col s’éternise, le col fuit qui le poursuit.

Ayyyyéé nous sommes fières comme des poux, les mollets tiennent la route, les sommets du monde sont à nous, enfin… Anaïs s’emballe un peu mais armées de chocolat et de figues rien ne nous résiste. D’autant plus qu’avec la précision de notre carte nous nous offrons des petites montées « cadeau » le concept de la route PPP (pour rappel petite plate et pittoresque) se transforme en PTPP dès que l’on sort des fonds de vallées : petite Très Pentue et pittoresque ! Mais les communes du parcs naturel des Ecrins s’offrent à nous au moment des foins et c’est beau !

col

velo_montagne

 – Un petit air d’Altiplano boliviens –

4. D’autres cyclorandonneurs croisés en chemin

Nous les attendions, on nous avait promis des rencontres « entre voyageurs », nous nous demandions où ils étaient passés, et bien voilà nous avons enfin croisé des compagnons de route ou de casse croûte. Sacrés loufoques! Il y a Nelson, dans la vallée du Rhône, quadragénaire argentin, à la poursuite d’un tableau de Van Gogh « les champs de blé » conservé à Amsterdam, Matthieu, au hasard des rues de Die, parti avec son accordéon jusqu’en Turquie et un cycliste frais et dispo sur le col de clappe. Il nous demande son chemin, les questions usuelles en pareilles circonstances sont « d’où et depuis quand êtes vous partis ? » »pour combien de temps et où allez-vous? ». Et nous de répondre : « Nous sommes parties de Périgueux, il y a un mois et demi, nous espérons arriver en Roumanie à la fin de l’été, oui, oui c’est long mais nous prenons le temps, nous nous arrêtons sur des fermes ». Et lui de répondre « je suis parti de Brest samedi, j’arrive demain à Menton ».

uzes

– La tente sèche à Uzes –

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :